Série photographique, 2017.

« Toujours fuyante, toujours là cependant. Inaccessible, volatile mais revenante jusqu'à hanter, jusqu'à s'enter, se fondre en toute chose. Elle ne cesse de passer, façon de dire qu'elle n'apparaît que pour disparaître. (...) Comme les traînes impalpables d'une jouissance perdue ou comme le souffle d'un désir qui cherche encore son objet. »

Georges Didi-Huberman, Ninfa fluida, essai sur le drapé-désir.